logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/11/2007

13 - MA VIE (Chapitre 5)

Le Pin's, ce petit bout de métal allait donc transformer encore une fois ma vie.
J'étais très bien avec mes sympathiques jeunes patrons, et je gagnais beaucoup d'argent car j'avais de gros clients qui passaient des commandes sans même que j'aille les voir.

A cette époque, ma femme était dans l'immobilier et bien sur travaillait le samedi et pas le lundi.
Qu'à cela ne tienne, je portais mes commandes au bureau le vendredi soir, et roule pour un week-end prolongé. Cela n'a jamais gêné personne.

Les problèmes commencèrent à arriver lorsque mon patron s'aperçut que les chèques qu'il me faisait à la fin du mois, avaient beaucoup trop de zéro. Et çà, les patrons tous autant qu'ils sont, cela les dérangent. Je n'ai jamais compris pourquoi car si le chèque est gros c'est que le chiffre d'affaire l'est aussi.

Donc se faisant, il me proposa de garder les gros clients pour lui puisque ces derniers passaient souvent leur commande directement. Ben tiens donc !!! C'est qui celui qui avait été les chercher les gros clients ?

A cette époque, on avait confié à mon beau-frère qui travaillait dans une grosse société d'informatique, le sale boulot de faire du vide et de faire ce qu'on appel généralement, "des charrettes". Déjà en 1991 c'était courant.
Le seul problème, c'est que celui qui fait cela, fini souvent dans le dernier voyage, vu que ces collègues restant ne l'apprécie plus beaucoup.

Nous nous retrouvâmes un soir autour d'un whisky, devant ce problème existentiel de savoir ce que nous allions faire. Il était un excellant gestionnaire, et moi un commercial des plus honnête. Donc nous décidâmes de mettre chacun 25.000 Frs sur la table et de créer sur le champ une société.

Et une société de quoi, je vous prie? Tout simplement d'objets publicitaires bien sur.

Dans la semaine, les bilans prévisionnels, compte d'exploitation et tout le bazar était sur pied, le banquier d'accord, il ne restait plus qu'à trouver un nom à cet enfant:
Ce sera FLASH Conseil.

Comme je suis un petit malin, j'ai vite été à la première librairie venue acheter un carnet de commande, et avant même d'avoir quitté mon ancien patron dans les meilleures conditions, puisqu'il ne perdait rien, (il devenait simplement mon fournisseur!!!), j'allais d'un pas joyeux voir "Mes clients" qui se firent une joie de me suivre dans cette aventure et de me passer mes premières commandes.

Le premier mois, nous avions fait trois fois le chiffre prévisionnel…

Dans ce cas la, c'est le banquier qui est content! Et nous donc…

L'Aventure, c'est l'aventure …

****

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique