logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/11/2007

24 - GROSSE FRAYEUR.

 

Après cette nuit style OK Coral comme le dit si bien Biche, les jours se suivent et m’apportent un peu plus de forces et de libertés.

 

I

l m’est possible  bien que toujours relié au moniteur, les fils sont assez longs pour que je puisse maintenant aller jusqu'à la salle de bains. Je ne peux que me laver assis, mais c’est toujours çà.

 

Je dois également trimbaler avec moi, le portant sur lequel se trouve le système de seringue automatique distribuant l’anti-coagulant, ainsi que les perfusions.

 

C’est quand même une petite équipée et je retourne à chaque fois à mon lit épuisé.

 

La grosse méga peur arrive le Dimanche après midi.

 

C’est comme souvent, le jour des visites, et en plus de ma femme qui est là, mes enfants sont venus me faire un petit coucou.

 

Je suis assis au bord du lit quand tout à coup, je sens mon cœur battre plus fort.

 

Je me rallonge pensant que cela va passer, pas du tout, ça s’accélère de plus en plus en battements désordonnés. Le moniteur au dessus de ma tête marque la vitesse qui ne cesse d’augmenter : 100, 120, 150,180,…

 

Mon épouse se précipite dans le couloir pour demander de l’aide, c’est sans compter que nous sommes dimanche et que le personnel est réduit.

 

J’ai la poitrine comme un tambour, çà cogne dans la gorge, la tension monte, je panique …

 

Une infirmière arrive en courant et me met un comprimé sous la langue.

 

Cela devrait passer me dit-elle. Que nenni, ça continue de grimper, je suis à plus de 200…

 

Elle a compris, je suis entrain de faire une fibrillation, (contractions violentes et désordonnées du muscle cardiaque).

 

Elle part en courant chercher du secours, ce coup-ci, j’ai bien l’impression que j’arrive au bout du chemin !!!

 

Je n’ai aucune idée du temps qui passe, mais de toute façon, c’est trop long.

L’équipe de secours arrive, fait sortir tout le monde, et amène au près de mon lit, posé sur une table roulante, un défribillateur.

 

Nous connaissons tous cet appareil pour l’avoir vu maintes fois dans des films et séries.

Je vous passe donc la description, surtout que ça urge !!!

 

Normalement le choc électrique envoyé pour repolariser le cœur, ce fait  le plus souvent sur des personnes en arrêt cardiaque donc inconscientes. Tant mieux pour elles, car il s’agit sommes toute, d’un électrochoc !

 

Moi, je suis éveillé, donc quand le charmant jeune homme me colle ses deux électrodes sur la poitrine, je fait un jolie arc de cercle, avec en plus l’impression d’avoir mis tout mon corps dans la prise électrique !!!

 

Je retombe comme une loque, mais mon palpitant a retrouvé ses esprits, et par conséquent, moi aussi.

Ouf, ce n’est pas encore pour cette fois, la mort ne veut pas de moi, grand bien lui fasse…

 

J’ai un blog à faire vivre non ?

                                                                    *****

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique