logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/12/2009

Les mémoires d'un Âne ...

Le petit Nicolas déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 100 Euros.
Le fermier doit livrer l'âne le lendemain mais justement, le lendemain...

- Désolé fiston, mais j'ai une mauvaise nouvelle: l'âne est mort !
- Bien alors, rendez-moi mon argent !
- Je ne peux pas faire ça. Je l'ai déjà tout dépensé...
- OK alors, vous n'avez qu'à m'apporter l'âne !
- Qu'est-ce que tu vas faire avec ?
- Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola.
- Tu ne peux pas faire tirer un âne mort !
- Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est mort !

Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser. Il amène donc l'âne au petit Nicolas.

Un mois plus tard, il revient voir le petit Nicolas :
- Qu'est devenu mon âne mort ?
- Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 500 billets à 2 Euros: ça m'a fait une recette de 1.000 ?
- Et personne ne s'est plaint ?
- Seulement le gars qui a gagné. Ça fait que je lui ai rendu ses 2 Euros...

Depuis le petit Nicolas a grandi !!


C'est tout moi ça!!! Même pas vrai...

Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps. Son épouse était à son chevet jour et nuit...

Un jour l'homme se réveilla, il fit signe à son épouse de s'approcher et lui chuchota :
- Durant tous ces malheurs tu étais à mes cotés...
- Lorsque j'ai été licencié , tu étais là pour moi...
- Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m'as soutenu...
- Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée pour moi...
- Et lorsque j'ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours et encore à mes côtés...
- Tu sais quoi ?

Les yeux de la femme s'emplirent de larmes d'émotion
- Quoi donc mon chéri ? murmura-t-elle.

- Je crois que tu me portes la poisse !!


08/12/2009

ANIMALERIE..

Que vous soyez fier comme un coq, fort comme un bœuf, têtu comme une mule, malin comme un singe, chaud lapin ou fine mouche, vous êtes tous, un jour ou l'autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.

Vous arrivez frais comme un gardon à votre premier rendez-vous et là, pas un chat! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin. Le type qui vous a obtenu ce rancard, avec lequel vous êtes copain comme cochon, vous l'a certifié: «Cette poule a du chien, Une vraie panthère!"

C'est sûr, vous serez un crapaud mort d’amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien. Vous êtes prêt à gueuler comme un putois, mais non, elle arrive.

Bon, dix minutes de retard, il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard. Sauf que la fameuse souris, avec sa crinière de lion, est en fait plate comme une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine.

Vous restez muet comme une carpe. Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l'âne et finissez par noyer le poisson. Vous avez le bourdon, envie de verser des larmes de crocodile. Vous finissez par vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre.

Vous avez beau être doux comme un agneau, faut tout de même ne pas vous prendre pour un pigeon!


23/11/2009

MAUVAISES LANGUES...

Une mère à sa fille :

 

- les voisines disent que tu couches avec ton fiancé

 

La fille :

 

- les gens sont des mauvaises langues. Il suffit de coucher avec quelqu'un pour qu’aussitôt l’on dise que c’est ton fiancé ! "

C'est Réné qui va être content...



Deux gars, dans une prison du Texas sont condamnés à morts.

Le directeur se tourne vers le premier qui sera exécuté et lui demande :
- Quelle est votre dernière volonté ?
- J'aime la musique... Vous pourriez passer Céline Dion à la sono pour que je l'entende une dernière fois ?
- Certainement, on peut faire ça pour vous.

Et vous, quelle est votre dernière volonté ?
- S'il vous plaît, Tuez-moi en premier !


 

UN PAIR ET MANQUE...

C'est un matin d'hiver, une blonde se réveille et comme tous les matins, allume la radio. Là, elle entend :


- A tous les habitants, pour raison de déblayage, veuillez garez votre voiture sur le côté pair de la rue, Merci.


Alors, la blonde dit à son mari :
- Eh, chéri, attends moi, j'y vais.
Elle descend, va garer la voiture et remonte.

Même manège le matin suivant, mais cette fois-ci la voiture doit-être garée côté impair.

Ainsi de suite, pendant une semaine.

Malheureusement, un matin ou la neige tombe drue, la blonde allume la radio et entend :
- A TOUS LES HABI...ggrrr....déblayage, veuillez gar..fgzzz...sur le côté....gfg...
Alors, la blonde dit :
- AAAh ! Comment on va faire ??


Et son mari de lui répondre :
-Et si, pour une fois, tu laissais la voiture dans le garage ?


12/11/2009

ON PEUT TOUJOURS REVER...

Une femme se promène sur une plage et bute sur une vieille lampe.

 

Elle se penche pour la prendre, la frotte et paf, un génie apparaît.
La femme, étonnée, lui demande alors si elle pourra faire les trois vœux classiques


- Non, répond le génie, accorder trois vœux, ces temps-ci, c'est très, très difficile; il y a la crise financière, le chômage qui n'arrête pas de croître, les salaires minables, la situation politique, le prix élevé du pétrole; donc, tout ce que je pourrai concéder, ce sera un seul et unique vœu. Alors dis-moi, que désires-tu ?


La femme répond :
- La paix au Moyen Orient.


- Quoi ? dit le génie, ébahi.


- Tu vois cette carte, dit la femme, bon, ben je veux que dans ce pays-là, les gens arrêtent de se taper dessus à tout bout de champ.


Le génie regarde la carte et dit :
- Mais ça fait des lustres qu'il y a la guerre là-bas. Je fais du bon boulot, mais quand même... Pas bon au point de pouvoir exaucer ce genre de vœu.

 Demande-moi quelque chose de plus simple.


La femme réfléchit un instant et déclare :


- D'accord ! Pour être honnête, je n'ai jamais réussi à trouver l'homme idéal... Alors je veux un homme qui soit beau, fort, cultivé, intelligent, attentionné et drôle, qui aime cuisiner et faire le ménage, qui soit une bête au lit, qui s'entende avec ma famille, qui ne passe pas toute la journée à regarder du sport à la télé et qui me soit fidèle à vie.


Le génie laisse échapper un profond soupir :
- Allez, redonne-moi cette putain de carte du Moyen Orient.


PIRE QU'UN CORSE, UN ANGLAIS...

Un jeune homme cherchant un emploi de jardinier a rendez-vous chez son (peut-être) futur employeur, un lord anglais.

Le lord lui propose de se promener dans sa propriété avec lui, pendant qu'il lui posera des questions. Au bout de quelques minutes de marche, ils arrivent sur un green.
- Oh, vous jouez au golf ?
- How, j'ai juste essayé une fois et j'ai arrêté, c'était trop fatigant.

Un peu plus loin, le jeune homme voit un court de tennis.
- Vous êtes tennisman ?
- Oh no, no, j'ai essayé le tennis une fois, mais ça ne m'a pas plu, c'est fatigant.

Encore un peu plus loin, il voit une piscine.
- Vous nagez ?
- How très peu, j'ai essayé une fois, mais ça m'a fatigué...

Ils arrivent enfin à la grande maison et un autre homme se tient sur le perron. Le lord et le jeune homme vont à sa rencontre et le lord dit :
- Voici mon fils, Stanley.
Le jeune homme lui sert la main et dit :
- Enchanté ! ... Fils unique, je suppose ?


06/11/2009

Elémentaire...

La pensée du retraité...

Ma femme me dit:

"Que penses-tu faire aujourd'hui ?"

Je lui réponds: "Rien."

Elle dit: "mais, c’est déjà ce que tu as fait hier ?"

Je dis: "Oui, mais je n’avais pas fini."

05/11/2009

DÛR, DÛR ...

Deux pénis se croisent dans un casting porno.

 

Le premier dit à l’autre :

 

« Oh dis donc, tu as l’air fortement tendu toi. »

 

L’autre :

 

« C’est normal, j’ai un oral dans deux minutes. »

04/11/2009

La femme porte-monnaie...

Une jeune rebelle très libérée entre dans un bar toute nu, va vers le bar et demande au garçon une bière bien froide.

Le barman reste là à la regarder sans bouger ;

" Qu’est qu’il y a, dit-elle, vous n’avez jamais vu une femme nue ?

Oh si, souvent ! "

" Et alors qu’est ce que vous regardez ? "

" Je voudrai simplement voir d'où vous allez sortir l’argent pour payer!

23/10/2009

LA JALOUSIE ENTRE VOISINES

 " Carmen es-tu malade ?

Je te le demande car j'ai vu sortir un docteur sortir de chez toi ce matin "

" Écoute, hier matin j'ai vu sortir un militaire de chez toi et c'est pas pour autant que tu es en guerre, pas vrai ? "

 

HISTOIRE DE CIGOGNES.

Cigognes.jpg

 Trois cigognes se rencontrent, et bavardent :
 - Tu vas où, toi ?
 - Hooo, je vais chez un couple qui essaye d'avoir un enfant depuis 10 ans... Je leur apporte une petite fille.
 - C'est cool ! Et toi ?
 - Je vais chez une dame qui n'a jamais eu d'enfants. Je lui apporte un petit garçon !
 - C'est bien, je suis sûre qu'elle va être vraiment heureuse.
 - Et toi ? demandent les deux premières à la troisième cigogne.
 - Moi ? Je vais juste là à côté, au couvent.
 - Au couvent?
 - Oui. Je ne leur apporte jamais rien, mais j'adore leur foutre la trouille...

NEUF MOIS APRES...



Robert et Raymond profitent de leurs vacances pour se rendre à Chamonix et tenter une ascension difficile.


Malheureusement, lorsqu'ils arrivent, la tempête est telle qu'ils sont contraints de se réfugier dans le premier chalet venu. Coup de chance, la maison est splendide.

Mais la jolie femme qui les accueille leur précise aussitôt:
- Je suis veuve, vous comprenez que je ne peux pas me permettre de vous laisser passer la nuit chez moi. Les voisins jaseraient...

Robert Répond:
- Pas de problème, nous passerons la nuit dans la grange si vous nous y autorisez.

Neuf mois plus tard, Robert passe un coup de fil à son ami Raymond:
- Raymond, tu te souviens de cette nuit à la montagne où nous avions du dormir dans la grange ?
- Ouais... Je me souviens.

- Tu te rappelles de la jolie maîtresse de maison qui nous avait accueillis...
- Ouais...

-Par le plus grand des hasards, tu ne te serais pas levé pendant que je dormais pour aller rejoindre cette femme dans son lit ?
- J'ai bien peur que si..., répond Raymond inquiet....

- Et tu ne lui aurais pas dit que tu t'appelais Robert et non pas Raymond... ?
- J'ai bien peur que si..., répond-t-il, rouge de confusion.

- Eh bien je te remercie car elle vient de mourir et de me léguer toute sa fortune... !


 

22/10/2009

PRIONS MES FRERES, PRIONS ...

Un moine bouddhiste, un rabbin et un bon vieux curé français font un pique-nique au bord d'un lac...
Ils discutent de la force de la prière.

Le moine prend un exemple :
"J'étais en prière dans la montagne l'année passée ... quand une colonie de fourmis rouges s'est avancée vers moi. J'étais coincé entre le précipice et la paroi, mon mulet m'empêchait de faire marche arrière ...

J'ai prié, prié, prié ... et je suis entré en lévitation.

Les fourmis sont toutes passées sous moi sans me toucher !"

Le curé poursuit :
"Je taquinais le gardon dans ma barque sur le lac quand une tempête furieuse s'est levée. Des vagues de 3 mètres s'avançaient vers mon embarcation.

J'ai prié, prié, prié ... et tout autour de moi, sur 20 mètres, l'eau est restée calme !"

Le rabbin explique alors :
"J'étais dans la rue il y a quelques jours. Quand je vois à 2 pas devant moi un billet de 100 Euros.

Mais c'était sabbat et je ne pouvais pas le  ramasser.

J'ai prié, prié, prié ! ... et tout autour de moi, sur 20 mètres,
on était lundi !"


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique