logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/09/2011

Ah, ces fonctionnaires !!!!!

Moi: bonjour Monsieur, sur les conseils d’un ami, Mr Roussillon, je viens déposer copie d’un texte....

L’employé: pourquoi?

Moi: pour m’en assurer la propriété intellectuelle.

L’employé : pourquoi ?

Moi : mais enfin !  Mais pour ne pas que l’on me le vole!

L’employé : si vous ne voulez pas qu’on vous le vole, votre texte, eh bien ne le déposez pas ici.

Moi : mais c’est une image...

L’employé : c’est une image ou un texte, faudrait savoir !

Moi: c’est un texte, comment dire, je voudrais que vous l’enregistriez pour...

L’employé : ah bon, pour les textes sonores c’est le bureau au fond du couloir !

Moi. Mais non ah mais quel §XX§£$  c’est un texte écrit  je désirerais   que par un document officiel on l’authentifie comme étant de ma propriété.

  Non mais sans blague !

L’employé : vous ne pouviez pas le dire tout de suite. Bon voici le formulaire de demande écrite.

Moi : formidable, je compile et mon texte est protégé/

L’employé : oh la  oh la, pas si vite, vous remplissez ce formulaire pour préciser l’objet de votre demande.

Moi: mais je viens de vous le dire!!!

L’employé : oui mais faut le demander par écrit !

Moi: d’ accord, donc une fois le formulaire compilé je serai reçu par quelque' un ...

L’employé : par moi, voilà, c’est par moi qu’il sera reçu le monsieur!

Moi: vous ne pensez pas que l’on perd du temps en formalités?

L’employé: peut être, en tout cas moi je n’embête pas les gens avec des histoires de propriété intellectuelle!

Moi: la propriété je pouvais douter, mais intellectuelle ça il n’y a pas de risque,

L’employé : bon le formulaire est rempli.......voila.....d' accord  .....Bon reste à prouver que vous êtes l’auteur du texte!

Moi, au bord de la crise : MEEEEERDE !

L’employé : ah, je suis désolé, pas possible, ça,  ça a déjà été déposé par un certain.....Cambronne

PHIL DU NORD

 

27/09/2011

MA TELE

 

Tranquillement assis face à ma télévision, quelle ne fut pas ma surprise de l’entendre me dire :

 

Cesse de me regarder comme cela, c’est indécent à la fin !

 

Je m’empressais, de lui faire remarquer qu’elle était là pour être regardée et que d’ ailleurs elle m’avait couté assez cher pour cela.

 

Vexée, elle me reprocha de la traiter comme une fille de joie et que si je payais pour regarder, j’étais tombé bien bas !

 

Du tac au tac je répondis que si l’on prenait en compte la débilité des programmes qu’elle me proposait, il ne fallait pas qu’elle s’étonne de ne plus être regardée comme au premier jour.

 

_lorsque j’étais en noir et blanc tu me regardais avec plus d’amour qu’aujourd’hui alors que je suis en couleurs.

 

_ Eh bien justement, tu te mets trop de couleurs, ça fait vulgaire !

 

_peut être, mais moi je suis en écran plat, on ne peut pas en dire autant de ton ventre !

 

Alors là, j’ai eu le sentiment que le conflit s’installait entre nous, comme quoi, la guerre des chaines déchaine la guerre.

 

Je menaçai de la mettre en veille prolongée ce à quoi elle répondit que j’étais moi-même en veille prolongée depuis des années et que ça ne m’empêchait pas d’être insupportable.

 

Je constatais amèrement que les émissions de télé réalité avaient une influence néfaste sur elle et qu’elle s’autorisait des réflexions inconnues jusqu’ à présent.

 

Je pensai la débrancher et la remiser au grenier mais je dois avouer que sa présence m’était indispensable, ce n’était plus la passion des premiers jours, mais une douce habitude qui me la rendait indispensable. Il n’était pas non plus question de la remplacer par une radio, elles sont trop bavardes.

 

Je décidais donc de prendre femme et d’ignorer ma télévision.

 

Alors que ma femme et moi étions sur le divan, je la regardais, pensant à ces années vécues ensembles (sans télé), elle posa son livre sur les genoux et me dit : cesse de me regarder comme cela, c’est indécent à la fin !..........

 

 

 

 

26/09/2011

ROND ou CARRE allez savoir!!!!

Ne sachant que faire, je tourne en rond. On me rétorquera qu’il n’y a pas d’autre façon de tourner, qu’en rond. Tourner dans un carré c’est prendre le risque de s'arrêter dans un coin. Alors, passer son temps toujours dans le même coin.... on se lasse...et puis, on tourne en  rond.

J’ai connu un tourneur, et bien le jour où il a décidé de s'arrêter de tourner, on l’a foutu à la porte et sans un...rond.

L’autre jour, j’ai décidé de tourner dans l’autre sens, j’ai rencontré un ex tourneur qui tournait en rond. Depuis peu de temps.

Alors on a décidé de faire un tour,...dans un coin sympa.

On a eu vite fait le tour de la conversation, on a donc décidé de regarder le tour de France à la télé. Oui mais quand on n’est pas sportif, le tour, on en a vite fait le tour. Alors j’ai recommencé à tourner en rond, et puis j’ai rencontré un type qui tournait en rond lui aussi. Je lui ai demandé s’il était là par hasard, il m’a dit que oui, il avait trop bu avec un cercle d’amis, et, étant rond il s’était perdu dans un coin. Il n’était pas méchant pour un rond, il me raconta qu’il était marin, alors je l’ai accompagné jusqu' a sa carré. Il parait qu' autour' hui il est dans la police. Il fait des rondes.

L’avantage de tourner en rond, c’est qu’on perd ses rondeurs.

Alors des mauvaises langues m’on dit, oui tu fais l’apologie du rond. J’ai répondu que je n’étais pas aussi carré que cela dans mes convictions et que si je ne leur plaisais pas, le globe terrestre est assez grand pour qu'ils aillent dans un autre coin.

Avant de tourner en rond, j’étais rond de cuir, je tournais en rond assis toute la journée à rêver aux iles  ensoleillées, et puis un jour j’y suis allé, et bien tu me croiras si tu veux, mais dans une île, ...on tourne en rond !

Alors maintenant je me suis fait une raison, je tourne en rond sans complexe, je m’arrête de temps en temps pour aller toujours dans le même restaurant où j’y ai mon rond de serviette. J’ai déménagé dans une tour, c’est plus pratique pour tourner en rond et au mur, j’ai tapissé de photos de mon idole......Youri Gagarine.

PHIL DU NORD

 

25/09/2011

MON DIEU

Mon Dieu

Je suis allé voir Dieu !

Il me fallait des réponses à mes questions sur l’existence.

Arrivé au Paradis, Saint Pierre me demanda : avez-vous rendez vous ?

-Oh, pour avoir un rendez vous, oui j’en ai un, mais vous dire quand…

-On vous a pourtant dit qu’on vous appellerait….

-Cinquante ans que je vous prie, et sans réponse, alors excusez moi je n’y croyais plus trop.

-Tout le monde prie, les lignes sont saturées

-Mais les églises sont vides…

-Oui, mais les moquées et les synagogues sont pleines, et en plus il faut traduire ! Deux mille ans que je fais ce travail, et même pas une prime d’ancienneté ! J’aurais mieux fait de rester dans le bâtiment, bien payé et en plus on ne me demandait que de poser la première pierre des églises. Ah le bon temps, nous étions douze copains et le patron…

-Bon, puis-je voir Dieu ?

- Allez-y, mais faites vite, il n’a pas trop le temps !

-Pour quelqu’ un d’éternel, c’est un comble !

-Oui, mais ça n’empêche pas d’avoir un emploi du temps, d’ ailleurs à ce sujet vous auriez dû voir monsieur Monnet (peintre de son vivant) c’est lui qui gère.

-Ah oui, time is Monnet!

Enfin me voici devant Dieu.

- Comment allez-vous ?

-Comme un vieux, pensez donc, ça fait une éternité que je suis né, je dirais même que je continue à naître tout en vieillissant.

-En bas on se demande si vous existez ;

-ah bon ? Il y a encore quelqu’ un en bas ?

-Oui et même qu’on vous adore.

-Ben dites donc, vous n’êtes pas difficiles, dans la merde où je vous ai laissés, je vous avais complètement oubliés, bon il faudra que je vous envoie mon fils un de ces jours !

-Mais non !

-Messie

-Non, je dis ne l’envoyez pas, la dernière fois ça a mal tourné. Au fait il va bien ?

-Il se promène avec Eugène Delacroix.

-Bon, et le règne de Dieu, enfin… le règne de vous sur terre, c’est pour bientôt ?

-Oh, moi, vous savez, je ne crois plus aux miracles, et puis j’ai tellement de boulot ici haut.

Entre Joseph qui me fait la tête pour une banale histoire de soit disant adultère et Marie qui ne sait plus où elle crèche, l’âne et le bœuf qui font des saletés partout, nom de moi-même, j’en ai ras l’auréole. Encore heureux que je suis une trinité, à moi tout seul, je ne m’en tirerais pas !

-Eh bien dites donc, vous n’êtes pas au Paradis, enfin, façon de parler, mais comment vous en sortir ?

Je prie, monsieur…je prie… -

 

 

PHIL du NORD

                                       

13/09/2011

TRIPOLI pour être au Net

Kadhafi a quitté la Lybie sans dire au revoir !

Ce n’est pas « Tripoli » de sa part !

Il n’a même pas fait « Lybie » zou en partant !

Il est sûrement parti parce qu’il a fait « Lybie » tises !

Il ‘Lybie » zarre quand même ce dictateur !

C’est écrit dans la presse si tu « Lybien » !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique