logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/02/2008

15 - Grand Prix du Cinéma pour la Jeunesse - Suite.

 

 

En 1959, Marc de Gastyne (de son vrai nom : Marc Henri Benoist) reçoit à son tour le Grand Prix  pour l’ensemble de son œuvre pour la jeunesse à savoir :

 

 

L’Ami des Bêtes.

 

Robinson.

 

L’Ile aux Oiseaux.

 

Propre à Rien.

 

 

Où les aventures de Jacky et Hermines, ces deux enfants nous invites dans leurs aventures tout au long de ces quatre charmants courts-métrages.

 

 

Quand Marc de Gastyne, se tourne vers la réalisation de ces films, en abandonnant le long métrage,  il trouve dans cette entreprise, l’appui constant d’un producteur (Henri BEAUVAIS), fait d’autant plus notable, que ceux-ci ne se sont pas montrés en général, particulièrement actif dans ce domaine.

 

Ils considèrent en effet, le cinéma pour la jeunesse d’une rentabilité insuffisante. Il est vrai qu’ils n’ont pas trouvé non plus, beaucoup d’appuis de la part des Pouvoirs Publics.

 

Ces derniers, plus enclins à interdire l’accès des salles aux moins de 18 ans, solution évidemment facile, qu’à promouvoir une production spécialisée de qualité.

 

 

A partir de 1960, le C.F.C.J organise un Banc d’Essai qui présentera pendant toute l’année scolaire, des films Français pour la jeunesse. Des questionnaires sont établis et distribués en début de chaque projection. Ces fiches une fois ramassées, feront l’objet d’études par une grande critique du cinéma : Jacqueline LAJEUNESSE qui a rejoint le Comité et y apporte avec une grande efficacité, son savoir en la matière. Le dépouillement de ces critiques, permettra le choix du meilleur film de l’année admis à recevoir le Grand Prix.

medium_Robinson.jpg
ROBINSON
medium_Marc_de_Gastyne.jpg

 

 

 

 

 

 

Le Grand Prix 1960/1961, est attribué à André HUNNEBELLE pour LE BOSSU et LE CAPITAN.

 

Il sera remis à l’Institut Pédagogique National, à André Hunnebelle et André Bourvil, Jean Marais ne pouvant être à la cérémonie, étant à Moscou à ce moment là. Néanmoins, il enverra un télégramme de félicitations à son metteur en scène.

 

 

LE BOSSU :

 

 

Réalisation : 1959 – Durée 1h52.

 

Genre : Cape et d’épée.

 

 

Scénario : Jean HALAIN, Pierre FOUCAUD et André HUNEBELLE d’après le roman de Paul FEVAL.

 

Dialogues : Jean HALAIN

 

Réalisateur : André HUNEBELLE

 

Chef(s) Opérateur(s) : Marcel GRIGNON, Raymond LEMOIGNE

 

Musique : Jean MARION

 

Distribution : LUX.

 

 

Acteurs : Jean MARAIS, André BOURVIL, Jean LE POULAIN, François CHAUMETTE, Paulette DUBOST, Paul CAMBO, Alexandre RIGNAULT, Guy DELORME, Rosita FERNANDEZ, Edmond TAMIZ, René ROUSEL, Dominique ZARDI, Antoine BAUD, Jacqueline POREL, Sabine SESSELMANN, Hubert NOEL, Georges DOUKING, Raoul BILLEREY, Jacques HENRIOT, Jacques PREBOIST, François NADAL, Monique JUST, ARNAULIS, Edmond BEAUCHAMP, Annie ANDERSON, Juliette VILLENOT, Alain NOBIS, Jean-michel ROUZIERE, Henri COUTET, Bernard DHERAN, MONTALIS, Barbara CRUZ, Jean ROUGERIE, Christian BROCARD, Françoise DELDICCK, Philippe MARCH, Gilberte AUBRY.

 

 

Résumé : Le chevalier Henri De LAGARDERE (Jean Marais), déjoue le machiavélique plan du prince Philippe de Gonzague (François Chaumette) qui fait assassiner son riche cousin, le Duc de Nevers pour s’approprier ses biens.

 

Ce dernier ayant épousé en secret, Isabelle de Calus qui lui a donné une fille, Aurore.

 

Le Duc de Nevers mortellement blessé, confie Aurore à son ami Henri de Lagardère qui fait serment de le venger et de prendre soin de l’enfant. Avant de mourir, le Duc apprend à Henri, son célèbre coup d’épée, la botte de Nevers.

 

Les années ont passées, Gonzague a épousé Isabelle et compte bien obtenir la succession de Nevers. C’est sans compter sur Lagardère qui réapparaît sous les traits d’un mystérieux bossu …

medium_Bossu_Affiche.jpg

 

 

LE CAPITAN :

 

 

 

Réalisation : 1960 – Durée 2H00.

 

Genre : Cape et d’épée.

 

 

Scénario : Jean HALAIN, et André HUNEBELLE d’après le roman de Michel ZEVACO.

 

Dialogues : Jean HALAIN

 

Réalisateur : André HUNEBELLE

 

Chef(s) Opérateur(s) : Marcel GRIGNON.

 

Musique : Jean MARION

 

Distribution : Pathé.

 

 

Acteurs : Jean MARAIS, André BOURVIL, Arnoldo FOA, Elsa MARTINELLI, Pierrette BRUNO, Lise DELAMARE, Jacqueline POREL, Guy DELORME, PIERAL, Marcel PERES, Paul PREBOIST, Christian FOURCADE, Jean-Paul COQUELIN, Annie ANDERSON, Elisabeth FANTI, Françoise DELDICK, Jean BERGER, Robert PORTE, Raphaël PATORNI, Louis ARBESSIER, Henri COUTET, Georges MONTANT, Jean BLANCHEUR, Benoîte LAB, Bernard MUSSON, François NADAL, Alain JANEY, André BONNARDEL, René ROUSSEL, Pierre DUROU, Edmond TAMIZ, Michel ARENE, Jean-Michel ROUZIERE, JONNY-MARY.

 

 

 

 

 

Résumé : Pendant la jeunesse de Louis XIII, au 17eme siècle, un jeune noble, François de Capestan, surnommé « Le Capitan », arrive à Paris avec son fidèle compagnon. Il est amoureux d’une belle inconnue, qui lui a sauvé la vie, et qui n’est rien d’autre que la fille du Duc d’Angoulême.

 

Il se trouve mêlé aux intrigues de la cour et devra s’opposer aux sbires de l’infâme Concini qui conspire contre le jeune Roi.

medium_le_capitan_1.jpg
medium_Bossu_1.2.jpg
medium_Hunebelle_Bourvil.jpg
André Hunnebelle et André Bourvil.

 

 

 

A suivre ….

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique