logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/11/2007

9 - MA VIE (Chapitre 3)

Au moment ou je rencontrais Richard, son père tenait depuis de nombreuses années, un magasin de vente de meubles à Asnières.
Atteint d'une grave maladie, il avait du être amputé d'une partie du pied et malgré une chaussure orthopédique, sa mobilité et surtout son morale, en avait pris un sérieux coup. Aussi, Richard décida avec son accord, et, après une période d'essai, de me confier la responsabilité du magasin.

Ce fut donc ma première grande expérience de la vente. Ma vie changea complètement du jour au lendemain.

L'époque était favorable au commerce, les gens faisaient de plus en plus souvent construire, et la décentralisation vers les banlieues proches de Paris, apportèrent un potentiel d'acheteur non négligeable.

De plus Richard savait bien acheter et nous avions toujours un choix et des prix qui attiraient le chaland. Le travail était plus dur qu'à la banque, compte tenu des horaires et des Dimanches matin ou il fallait ouvrir à cause du marché mais le contact et mon envie de convaincre, me faisait aimer de plus en plus ce métier, et, autre point non négligeable, je gagnais beaucoup mieux ma vie.


A l'époque soit en 1977, j'arrivais à plus que doubler mon ancien salaire et c'est d'ailleurs grâce à cela, que je pourrais m’offrir, de belles voitures, d'agréables voyages et plonger sur les plus beaux fonds du monde. Avec 15.000 Frs, on faisait pas mal de choses…
A ce propos, notre petit groupe de plongée était inséparable et dès que nous le pouvions, nous partions soit chasser en Bretagne, soit plonger en Corse ou sur la côte d'Azur dès qu'un week-end prolongé pointait son nez.

Ma vie de vendeur se poursuivra jusqu'à mon accident cardiaque, dans différents domaines et multiples produits avec toujours la même rage de convaincre et le plaisir de voir ou revoir un client satisfait.

C'est un dur métier que celui de commercial car il faut donner beaucoup de soi-même. Quelque soit vos propres problèmes, vous devez être de bonne humeur, avoir le sourire, écouter votre client afin de l'orienter vers le bon choix. Garder à l'esprit qu'un client satisfait est un client qui revient, voir même qui vous en amènera d'autres.

C'est votre "Portefeuille" et il faut savoir le garder et le faire prospérer ; là, est l'art de la vente.

Je vous passerai les nombreux produits qu'il m'a été donné de vendre et les anecdotes qui ont pigmentés ma vie, car il serait facile dans faire un autre ouvrage.

En 1995, je créerais même ma propre société ou je ferais un malheur avec ce merveilleux petit bout de métal appelé PIN’S et dont sur le plan publicitaire, en ai été un peu le créateur. On en reparlera un peu plus tard.


*****

Commentaires

Je découvre votre blog et votre façon de raconter me va à merveille.Comme je vois,vous l'avez échappé belle.Une tranche de vie qui se laisse lire avec plaisir.Bonne soirée.

Écrit par : heraime | 07/11/2007

bonjour à bientôt pour la suite
bernadette

Écrit par : bernadette | 07/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique