logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/11/2007

4 - LE REVEIL EN SOINS INTENSIFS.

Jeudi 13 –

Ce qu'il y a d'étrange dans le milieu hospitalier, et quelques soit le service, ce sont les horaires qui régissent le rythme de la journée d'une façon quasi militaire.

Le thermomètre remplace le clairon mais est aussi matinal - Ensuite la tension et diverses vérifications d'usage. Il est à peu près 7 heures 30.

Un grand vide d'une bonne heure s'écoule avant que l'on perçoive les bruits et odeurs qui annoncent le petit déjeuner. Moment au combien attendu après cette nuit mouvementée; car enfin, le cœur c'est une chose, l'estomac une autre !

La porte de la chambre s'entrouvre sur le visage jovial d'une rondelette femme de couleur.
-Bonjour messieurs, café noir ou café au lait demande-t-elle?
-Café noir pour moi s'il vous plaît lui réponds¬-je.

Le plateau vient se poser sur ma table roulante et je découvre avec joie, un beau morceau de pain tout frais, un petit carré de beurre, un petit pot de confiture. Le tout accompagné d'un grand bol de café odorant.

Une aide soignante vient également me déposer les médicaments du matin. La journée ne débute pas si mal que cela en fin de compte.

Ensuite la toilette, et là, dans ma situation çà rejoint "Les coulisses de l'exploit".

Evidemment dans les conditions où j'ai quitté la maison, je n’ai absolument rien hormis un slip et une paire de chaussons - pour faire sa toilette, c'est léger !!!

Comme je ne suis sûrement pas le premier à qui cela arrive, on me donne une serviette, un gant, un rasoir et du savon à barbe (mais pas de miroir !) et comme de plus je me rase au rasoir électrique, j'abandonne de suite l'idée d'une telle tentative, ne sachant pas si un casting est en cours pour un éventuel rôle de Frankenstein….

Tout ce petit matériel est posé sur une table roulante avec une cuvette d'eau chaude et un "haricot" (petit plat bien en vogue dans tous les bons hôpitaux, et ressemblant par sa forme au célèbre légume ; d’où son nom) pour me rincer les dents, puisque évidemment, je n’ai pas le droit de bouger, ou très peu.

De plus avec tous les fils auxquels je suis branché, je sens cela dans le genre "Mission impossible".

Avec des gestes lents et calculés, j'arrive quand même à faire un semblant de toilette, cela donne l'impression de rafraîchir et, une infirmière vient me laver le dos: c'est le luxe!

Ensuite une autre équipe se charge de me refaire un lit tout neuf. Là encore la technique est bien au point. Si un jour l'envie vous en prend, essayez de faire un lit et changer les draps avec quelqu'un dessus, à mon avis ça doit être aussi facile que de changer la roue d'une voiture qui roule...

Le personnel soignant sait faire des prodiges et on ne le remercie jamais assez. Pourtant c'est le seul rayon de soleil que nous ayons, nous pauvre malade.

Aussi moi, ici, je les en remercie du fond de mon Coeur, dans tout les sens du terme !!!




****

Commentaires

vous avez bien raison et tout est dit avec de l'humour !!! le personnel fait ce qu'il peut et c'est beaucoup
bernadette

Écrit par : bernadette | 02/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique